| | |

Logic pro 9

Une deuxième petite chronique à propos de la nouvelle suite Logic Studio. Cette fois, je vais parler de Logic Pro 9 et pour ne pas faire un copier-coller de plus du site apple, je ne parlerai pas du flex tool, de l'amp designer, ni du pedal board. J'aborderai plutôt les petites améliorations qui passent un peu inaperçues au premier abord.

Tout d'abord, je vais parler des nouveautés au niveau des préférences. On remarque l'apparition d'une petite ligne juste en dessous du réglage de la taille des buffer qui nous renseigne sur la latence d'aller-retour en milliseconde correspondante (exemple, pour 32 échantillons, latence de 3,4 ms). Autre chose, on peut de nouveau régler l'entrée et la sortie core audio de manière indépendante. Pour régler le comportement du pointeur dans la fenêtre d'arrangement, on a maintenant la possibilité de demander à ce que l'outils change (fade et/ou sélecteur) en fonction de la zone de la région dans laquelle on se trouve, un peu à la manière du smart tool de protools. Si on coche ces deux options (voir image ci-dessous), tout en haut d'une région, on a l'outil fade, au milieu, le pointeur basique, et en bas, l'outil sélecteur (juste en dessous du fade de droite, on a toujours l'outils pour boucler la région, d'ailleurs, si le zoom est faible, la zone de l'outils fade est très petite).

Dans la fenêtre d'arrangement, on a la possibilité de caler un élément d'une piste sur la transitoire la plus proche d'une autre piste. Pratique pour positionner un hit ou un accord sur un élément percussif par exemple.

L'outil fade a été légèrement revu avec deux petites améliorations. La première c'est un guide vertical qui montre exactement ou le fade commence (ou finit), et la seconde, c'est la possibilité de régler la courbe du fade en plaçant le curseur tout en haut de la région (partie noire), à l'endroit du fade (le curseur se modifie dans cette zone). Les fades sont maintenant possibles sur les apple loops pour ceux qui les utilisent. En parlant des apple loops, on peut désormais en créer en glissant simplement la région audio ou midi vers le browser de boucles (partie média), une boite de dialogue s'ouvre alors pour choisir les renseignements concernant ce loop (voir image ci-dessous). Pour finir sur ce registre, on peut glisser directement des apple loops dans le module ultrabeat. Autre chose importante ! L'annulation (pomme + z) a l'air de fonctionner correctement sur les automations !

Au niveau du transport, de nouvelles possibilités sur les boutons play et stop. Pour ce qui est de la lecture, on peut lire la boucle comme avant mais aussi lire la sélection uniquement, lire depuis le début de la région sélectionnée ou encore lire à partir de la dernière position de la tête de lecture.

Pour ce qui est du mixer, on a la possibilité de configurer l'output d'une piste vers une sortie mono (voir image ci-dessous). Petit ajout sympa, quand on nomme ou renomme les channels dans le mixer, pour passer au suivant, on appuie sur tab (c'est presque insignifiant mais ça fait quand même gagner du temps). Nouvelle résolution des faders plus précise autour de 0db: quand on est entre -6db et +6db, l'incrémentation est de 0,1db sans appuyer sur contrôle. Pour finir avec ces améliorations discrètes, le petit plus quand on charge un projet, on a une barre de chargement globale et une barre pour chaque élément. À suivre...

Commentaires

Interessant comme article, et agréablement surpris qu'Apple ait amélioré en profondeur de nombreux détails. Merci :)